Tour Naples et Pompéi

Le tour vous amènera à Pompei au Vesuvio, d’où vous pourrez admirer le merveilleux Gulf de Naple à une hauteur d’environ 1000 mètres. Après ça, si vous le voulez, vous pouvez laisser la voiture pour continuer la promenade à pieds jusqu’au cratère. Après la visite du Vesuvio l’excursion continuera jusqu’à Pompei. Ici vous visiterez les ruines romaines de l’ancienne ville de Pompei, enterrée pendant l’éruption du 79 a. J. C., et vous pourrez admirer ce que les restes archéologiques ont porté à la lumière (cirque, temples, routes, domus avec des murs peintes, sculptures, jardins, fontaines et même les authentiques anciens graffitos sur les murs des routes)…

 

Le tour aura le programme suivant:

1) Vesuvio:

Il s’agit d’un cratère qui s’est formé après la progressive stagnation de lave visqueux tout autour du centre d’émission. Particulières sont aussi les visions dites “à vol d’oiseau” sur le Gulf de Castellammare et sur l’ile de Capri, qu’on peut apercevoir dès qu’on rejoint la Strada Matrone de Trecase et Boscotrecase. Après avoir remonté long temps la Strada Matrone et successivement le Gran Cono, on redescend dans la Vallée de l’Infère jusqu’à rejoindre la pente interne du Mont Somma. Ici on peut admirer une particulière formation géologique, différente des rochers qui la contournent, qui se sont formés après l’intrusion dite « dicco ». Elle se termine avec un arc naturel sur la partie supérieure de la couche rocheuse. De grand effet est aussi le profonde crevasse de lave, visible juste après avoir rejoint le grand balcon naturel qui permet de s’avancer sur la plaine du fleuve Sarno.

Info: Cliquez ici!

2) Pompei:

Une petite ville dans la province de Naples, devenue une des plus connue au monde, de plus visitées, pendant toute l’année, à cause d’une catastrophe naturelle passée il y a presque 2000 ans, un matin d’automne. Pompei aujourd’hui, comme une phénix de nouveau née de ces cendres, vit une splendeur qui reste le même pendant les années et qui lui a permis d’être énumérée parmi les sites Patrimoine Mondial de l’UINESCO. Avant l’année 79 a. J. C., avant cet malchanceux matin d’automne, Pompei était une florissante colonie romaine, un vivace centre où la vie était un plaisir. Mais cette sérénité était destinée à rester souterraine pendant les siècles, couvert par une épaisse couche de lave et cendres. En fait l’éruption du Vesuvio a effacé la ville et la gens de Pompei, et seulement dans le XIX siècle il fut possible faire venir à la lumière ce qu’y en restait. Ce matin-là le Vesuvio a montré toute ca force détruisant. Le bouchon de lave solide qui avait bloqué le cratère pendant des dizaines d’années a cédé à la force des gas et de la lave qui poussaient en bas. Le résultat fut une explosion d’une violence inouïe, qui a jeté cendres, gas et lave à kilomètres de distance. Tout ça, uni aux tremblements de terre qui ont accompagnés cet terrible phénomène, ont tué des milliers de personnes et ils ont effacé pendant les siécle cette belle petite ville.

Info: Cliquez ici!

3) Sorrento:

La localité la plus belle et connue de la péninsule de Sorrento est contourné par des villages aussi beaux et caractéristiques (Vico Equense, Meta, Piano di Sorrento). C’est un traditionnel centre vacances avec beaucoup d’hôtels plongés dans le silence et contournés par le vert des arbre d’orange, des parcs et des jardins, d’où l’on peut rejoindre une mer propre avec beaucoup des criques. Très intéressantes sur le profil historique-artistique ce sont le Dom, le Sedile Dominova et le Musée Correale de Terranova, où l’on garde des peintures et des objets des siècles XVII et XVIII. Le nom Sorrento est lié aussi à une raffinée production de bisettes et de bois marquetés. La légende recompte que dans sa mer habitaient les mythiques Sirènes qui ont tenté Ulisse avec une chanson mélodieuse. Et encore aujourd’hui si on part sur cette mer – avec des reflets bleu et vert, mille nuances différents par rapport au jeu du soleil – on peut imaginer que des ondes sortent – très belles et charmantes – les sirènes.

 

4) Positano:

L’origine de Positano remonte à la préhistoire. En fait elle a été datée à il y a 11.000 ans, le période de la dernière glaciation, grâce aux restes d’un repas à base de cerf qui a été retrouvé dans une grotte de Sponda. Le nom Positano probablement remonte à la période de l’expansion grecque dans la Méditerranée. Il rappelle le dieu de la mer Poséidon, un dieu grec. Au temps des Romains Positano était connue parce que l’empereur Tiberio, qui s’était réfugié à Capri pour fuir à la haine des Romains, envoyait ses servants à acheter la farine pour faire le pain, parce que il craignait d’être empoisonné par celle du lieu. Le moulin se trouvait sur la Place des Moulins et il fonctionnait jusqu’à il y a quelques années. Positano a fait partie de la République de Amalfi du IX jusqu’au XI siècle. En fait la petite ville était connue dans le X siècle comme un centre commercial développé au point que elle était en concurrence avec la fameuse Venezia. La population était très active et elle ne renonçait pas aux commerces, même si elle n’avait pas un port qui pouvait faire entrer les bateaux. La décadence de Positano fut marquée par l’introduction de la vapeur en 1800. Les habitants n’ont pas pu construire des bateaux rapides et technologiquement avancés, et donc commença l’émigration vers les Amériques, avec une grave perte de travailleurs et une décadence des villes. Pendant la première guerre mondiale beaucoup d’habitants sont mort pour leur patrie. Ici se sont réfugiés des grands artistes et écrivaines russes et allemands, qui, avec leurs ouvres, ont rendu la ville connue partout dans le monde. Après la II guerre, peintres, régisseurs, écrivaines attirés par le climat, le paysage, les caractéristiques urbaines de Positano, par le style de vie des pécheurs, ont restructuré des vielles maison et des couvents et ils ont construit des somptueuses villas. Aujourd’hui Positano est un centre touristique connu dans le monde et elle ne craint pas des rivales.

 

5) Amalfi:

Sa fondation remonte aux Romains (son armoiries porte l’écriture “Descendit ex patribus Romanorum”, descend des pères romains). A partir du IX siècle, elle fut la première (en ordre chronologique) entre les républiques maritimes et elle fut rivale de Pisa, Venezia et Genova pour le control de la Méditerranée. Le Code Maritime de Amalfi, mieux connu avec le nom de Tables amalfitaines, a eu une grande influence jusqu’au XVII siècle. Amalfi rejoint sa splendeur maximale dans l’XI siècle, après quoi il commence une décadence rapide : en 1131 elle fut coquerie par les Normandes et en 1135 fut pillée par les pisanes. En 1343 une tempête et son conséquente raz de marée détruisent une grande partie de la ville. Le monument le plus célèbre de Amalfi est surement le Dom, en style arabe-sicilien et aujourd’hui dédié à S. André, le patron de la ville. En fait ce n’est pas vraiment un Dom, mais une Cathédrale, parce que le bâtiment actuel est le résultat des superpositions et flanquements de différentes églises de différentes époques. Le premier bâtiment dédié au culte chrétienne fut une église paléochrétienne qui remonte au VI siècle et qui, comme dans beaucoup de cas similaires en Italie, substituait probablement un temple dédié aux divinités romaines. Entre le VI et le IX siècle a. J. C. la première Cathédrale érigée sur la précédente paléochrétienne fut dédiée à la Sainte Maria Assunta, la première protectrice de Amalfi. L’église actuelle dédiée à S. André remonte ai IX siècle et fut construite à côté de la précédente sur commission du duc Mansone I ; dans les époque médiévale et baroque ont a ajouté des nouveaux éléments (comme le Campanile, l’autel de S. Ancré avec les 2 statues de Bernini, le beau Cloitre du Paradis érigé par l’évêque Filippo-Augustariccio où il y avait le sarcophage qui représentait à haut-relief « le noces de Peleo et Teti » sur la superficie latérale et « Romolo et Remo allaités par la loupe » au sommet, où l’on trouve l’inscription médiévale « Cesarius de Alaneo (Alagno) de Amalfi….MCCLXIII », "CESAREUS ALANEO IACET ARCHIDIACONUS ISTE IURIBUS ORNATUS CUI PRESTES COELIVA CRISTE ELECTUS FUERAT SALERNI MORTE QUIEVIT PROVIDUS ET LARGUS PER FAMAM SUAM CREVIT". Son cachet est conservé dans le Musée Diocésain de Salerno. Les portales en bronze avec 4 formelles en argent qui représente Christ, Marie, S. André et S. Pierre a été réalisés en 1066 à Constantinople sur commission de Pantaleone de Comite Maurone. A ne pas oublier s’est aussi le plafond à caissons recouvert en or pur.

* Ce tour dure environ 6-8 heures, donc il est idéal pour toutes les situations, pour les passagers des croisières comme pour les clients des hôtels.

Le tour aura le programme suivant:

1) Les clients seront cherchés à l’heure et au lieu établit.

- matin:

2) Vesuve

3) Pompei

- après-midi:

4) Sorrento

5) Positano

6) Amalfi

 

Prix proposé de Avril à Octobre: *
1-4 personnes = € 400,00
5 personnes = 95 € par personne
6 personnes = 90 € par personne
7 personnes = 85 € par personne
8 personnes = 80 € par personne

Avec un minibus:
9-12 personnes = 80 € par personne
13-14 personnes = 75 € par personne
15-16 personnes = 70 € par personne

 

Prix proposé de Novembre à Mars: *
1-4 personnes = € 380,00
5 personnes = 90 € par personne
6 personnes = 85 € par personne
7 personnes = 80 € par personne
8 personnes = 75 € par personne

Avec un minibus:
9-12 personnes = 75 € par personne
13-14 personnes = 70 € par personne
15-16 personnes = 65 € par personne

 

Les enfants de 3 à 9 ans = 30 €.
Les enfants de 0 à 2 ans = gratis.
Adulte = 10 ans

 

ou...

 

Prix proposé de Avril à Octobre ( Naples, Pompéi et le Vésuve ) : *


1-4 personnes = € 320,00 ( Prix minimum )
5 adultes = 75 € par adulte
6 adultes = 70 € par adulte
7 adultes = 65 € par adulte
8 adultes = 60 € par adulte

Avec un minibus:
9-12 adultes = 60 € par adulte
13-14 adultes = 55 € par adulte
15-16 adultes = 50 € par adulte

 

Prix proposé de Novembre à Mars ( Naples, Pompéi et le Vésuve ) : *

1-4 personnes = € 300,00 ( Prix minimum )
5 adultes = 70 € par adulte
6 adultes = 65 € par adulte
7 adultes = 60 € par adulte
8 adultes = 55 € par adulte

Avec un minibus:
9-12 adultes = 55 € par adulte
13-14 adultes = 50 € par adulte
15-16 adultes = 45 € par adulte

 

Les enfants de 3 à 9 ans = 30 €.
Les enfants de 0 à 2 ans = gratis.
Adulte = 10 ans

 

* Les prix indiqués sont valable si on part et on arrive de Naples ou Salerno.